1. Accueil
  2. Recherche
  3. Thèses et mémoires utilisant les données du RAP

Thèses de doctorat utilisant les données du RAP / PhD theses using RAP data

  • Buscetti M. (ongoing). Développement de stratégies multi-approches pour l’intégration de la réponse de site dans les estimations d’aléa sismique site-spécifique en zone de sismicité faible à modérée. PhD thesis, Université Grenoble Alpes.
  • Grendas I. (ongoing). Contribution to the study of the parameters affecting the seismic motion at surface geological formations: experimental and theoretical approach, with emphasis to ARGONET test field in Cephalonia. PhD thesis, Aristotle University of Thessaloniki.
  • Rischette P. (ongoing). Optimisation de l’enregistrement des mouvements sismiques en champ libre pour une meilleure estimation de l’aléa sismique. PhD thesis, Université Grenoble Alpes.
  • Rohmer O. (2022). Influence combinée des effets de site et du bâti sur le champ d’ondes sismiques en surface. PhD thesis, Université Côte d’Azur, pdf
  • Heller G. (2021). Vers une meilleure estimation de la magnitude des séismes à partir de la coda sismique. PhD thesis, Université de Toulouse, pdf
  • Shible H. (2021). Development of a new approach to define reference ground motions applicable to existing strong-motion databases. PhD thesis, Université Grenoble Alpes, pdf
  • Isbiliroglu L. (2018). Strategy for selecting input ground motion for structural seismic demand analysis. PhD thesis, Université Grenoble Alpes, pdf
  • Kelner M. (2018). Analyse des processus de glissements gravitaires sous-marins par une approche géophysique, géotechnique et expérimentale: cas de la pente continentale de Nice. PhD thesis, Université Côte d’Azur, pdf
  • Brossault M.-A. (2017). Suivi temporel de la dynamique des structures: apports du théorème fluctuation-dissipation et de la dynamique lente pour l’évaluation de l’intégrité des structures de génie civil. PhD thesis, Université Grenoble Alpes, pdf
  • Perron V. (2017). Apport des enregistrements de séismes et de bruit de fond pour l’évaluation site-spécifique de l’aléa sismique en zone de sismicité faible à modérée. PhD thesis, Université Grenoble Alpes, pdf
  • Fernandez-Lorenzo G.W. (2016). Surveillance sismique d’un bâtiment de grande hauteur à Nice. PhD thesis, Université Nice Sophia-Antipolis.
  • Mayor J. (2016). Variations latérales de l’atténuation sismique en France Métropolitaine : observations et modélisation. PhD thesis, Université Paul Sabatier.
  • Dujardin A. (2015) Prédiction des mouvements du sol dus à un séisme : différences de décroissance entre petits et gros séismes et simulations large bande par fonctions de Green empiriques – Université de Nice Sophia-Antipolis
  • Riedel I. (2015) Analyse de la vulnérabilité du bâti existant. Thèse de doctorat – Université Grenoble Alpes.
  • Tasan H. (2014) . Testing probabilistic seismic hazard estimation against observations, application to France – Thèse de Doctorat, Université de Grenoble
  • Perrault M. (2013). Réduction des incertitudes sur l’estimation des courbes de fragilité du bâti existant. Thèse de Doctorat, Université de Grenoble.
  • Honoré-Foundotos L. (2013). Simulation d’accélérogrammes synthétiques, contribution à l’estimation de l’aléa sismique en Equateur, Thèse de doctorat, Université de Nice Sophia Antipolis
  • Duco F. (2012). Identification de la vulnérabilité sismique de contructions existantes à partir de l’instrumentation d’un bâtiment à Lourdes – Thèse de Doctorat, INP Toulouse.
  • Mikael A. (2011). Evaluation des paramètres physiques des bâtiments : amortissement, fréquence et modes de comportement des structures de génie civil : Approche expérimentale. Thèse de doctorat Université de Grenoble.
  • Chloé Lesueur (2011). Relations entre les mesures de mouvements du sol et les observations macrosismiques en France : Etude basée sur les données accélérométriques du RAP et les données macrosismiques du BCSF, Thèse de doctorat Université de Strasbourg.
  • Tataie L. (2011). Méthodes simplifiées basées sur une approche quasi-statique pour l’évaluation de la vulnérabilité des ouvrages soumis à des excitations sismiques, Thèse de doctorat INSA de Lyon, 2011.
  • Desprez C. (2010). Analyse et réduction de la vulnérabilité sismique des structures existantes : Renforcement par collage de Tissus de Fibres de Carbone (TFC). Thèse de doctorat Institut National Polytechnique de Grenoble,
  • Causse, M. (2009). Simulation aveugle large bande du mouvement sismique. Thèse de doctorat Université Joseph Fourier, Grenoble, 145 pages.
  • Bengoubou-Valerius, M. (2008). Contribution à l’aléa sismique dans les Antilles Française par l’analyse des données sismologiques et accélérométriques régionales, Thèse de doctorat, Université Antilles et de la Guyane, 188 pages.
  • Michel, C. (2008). Vulnérabilité sismique : de l’échelle du bâtiment à celle de la ville. Thèse de doctorat Univ. Joseph Fourier, Grenoble, 181 pages.
  • Cadet, H. (2008). Utilisation combinée des méthodes basées sur le bruit de fond dans le cadre du zonage sismique. Thèse de doctorat Univ. Joseph Fourier, Grenoble, 193 pages.
  • Drouet S. (2006). Analyse des données accélérométriques pour la caractérisation de l’aléa en France métropolitaine, Thèse de doctorat Univ. Paul Sabatier, Toulouse, 212 pages
  • Pousse G. (2005). Analyse de données accélérométriques de K-net et Kik-net : implications pour la prédiction du mouvement sismique- et la prise en compte des effets de site non-linéaire. Thèse de doctorat Univ. J. Fourier, Grenoble, 257 pages.
  • Sèbe, O. (2004). Déconvolution aveugle et sismologie : estimation de la source sismique et des effets de site, Thèse de doctorat Univ. J. Fourier, Grenoble, 247 pages.
  • Kohrs-Sansorny, C. (2004). Modélisation semi-empririque de la source sismique pour l’évaluation des mouvements forts : application à une meilleur estimation de l’aléa sismique dans le Sud-Est de la France, Thèse de doctorat, Univ. Nice Sophia Antipolis.
  • Dubos, N. (2003). Contribution à l’évaluation du risque sismique dans les Pyrénées centrales. Thèse de Doctorat, Université Paul Sabatier Toulouse, 215 pages.
  • Cornou C. (2002).Traitement d’antenne et imagerie sismique dans l’agglomeration grenobloise (Alpes francaises) : implications pour les effets de site, Thèse, Université Joseph-Fourier, Grenoble I, 260 p.
  • Lebrun, B. (1997). Les effets de site : étude expérimentale et simulation de trois configurations. Thèse de doctorat, Université J. Fourier Grenoble, 208 pages.

Mémoires de Master utilisant les données du RAP (incomplet) / Master theses using RAP data (incomplete)

  • Adwan A. (2020). Using P-wave polarization to determine subsurface shear wave velocity – from numerical investigations to application to the Grenoble sedimentary basin, France. Master 2, ISTerre, IRSN, USGS, Université Grenoble Alpes, Lebanese University Faculty of Engineering, 35 pages.
  • Baillet M. (2020). Etude des effets de site observés à Mayotte lors de la crise sismo-volcanique 2018-2019 à partir des données sismologiques à terre. Master 2, BRGM, ISTerre, Université Grenoble Alpes, 31 pages.
  • Baques M. (2018). Peut-on détecter des effets de site sous la mer ? Cas de l’aéroport de Nice. Master 1, Geoazur, Université Côte d’Azur.
  • Bremaud V. (2018). Détermination de GMPE basées sur des nouveaux indicateurs de nocivité. Mémoire d’ingénieur, EDF-DI-TEGG, EOST, Université de Strasbourg.
  • Compaire N. (2018). Application de l’approche bayésienne à la dérivation de ShakeMaps dans le massif des Pyrénées. Mémoire d’ingénieur, BRGM, EOST, Université de Strasbourg.
  • Pugliese F. (2018). Ground motion simulation and numerical modeling in the city of Nice. Master 2, Geoazur, University of Patras.
  • Rohmer O. (2018). Apport des mesures sismologiques dans le modèle géotechnique 3D de la basse vallée du Var. Master 2, CEREMA, Université Grenoble Alpes.
  • Laurendeau A. (2008). Amortissement des ondes dans les terrains sédimentaires. Master 2, Université Joseph Fourier de Grenoble, 31 pages.
  • Causse M. (2005). Simulation du mouvement sismique par la méthode des fonctions de Green empiriques. Master 2, Université Joseph Fourier de Grenoble, 33 pages.
  • Le-Puth J. (2005). Simulation numérique de séismes : exemple de Nice (Alpes Maritimes). Master 2, Université de Nice Sophia-Antipolis, 37 pages.
  • Cornou C. (1997). Etude des premières données du Réseau Accélérométrique Permanent. DEA, Université Joseph Fourier de Grenoble, 27 pages.